L’image du corps

"(...) non seulement nous voyons notre corps de la même façon que nous voyons les objets extérieurs, mais (...) aussi nous nous le représentons comme nous nous représentons un objet extérieur, et (..) les impressions tactiles suivent cette représentation optique. Nous créons mentalement un point d'observation situé hors de nous et face à nous, et nous nous observons  comme si nous observions quelqu'un d'autre. (...)

Les qualités physiques de nos tissus ont certainement une grande importance, et c'est la relation entre charpente osseuse et peau qui donnera leur élaboration finale à toutes nos sensations tactiles et à la perception de notre corps. Nous ne sentons pas autant notre corps quand il est au repos que quand il bouge, et que le contact avec la réalité, autrement dit avec les objets, renouvelle constamment nos sensations. (...)

(...) Il est très important de noter que c'est avec les mains que nous découvrons une grande partie de notre corps. Les mains en elles-mêmes sont un monde extérieur pour les parties du corps qu'elles touchent. Or, les différentes parties du corps ont plus ou moins de possibilités de se mouvoir et se déplacer les unes par rapport aux autres, et ce fait est de la plus grande importance du point de vue psychologique : les parties du corps que la main peut atteindre facilement différent dans leur structure psychologique de celles qu'elle ne peut atteindre qu'avec difficulté .

Les yeux aussi, nous le savons, jouent un rôle important dans l'élaboration de l'image du corps, et les parties du corps qui sont visibles sont différentes de celles qui ne le sont pas (...)

L'image du corps n'est pas un phénomène statique du point de vue physiologique. Elle s'acquiert, s'élabore et se structure par un contact perpétuellement renouvelé avec le monde extérieur. Ce n'est pas une structure, mais une structuration, qui connaît des changements continuels, et tous ces changements sont tributaires de la motilité et des actes qui portent sur le monde extérieur. L'élaboration du modèle postural du corps connaît toutes sortes de difficultés où les différents sens ne peuvent être employés et coordonnés. Tous les sens participent à ce processus constructif et l'appareil vestibulaire a manifestement là une fonction toute particulière. Notre relation à la terre, notre pesanteur, est un facteur dominant dans les mécanismes du mouvement et la perception de l'image du corps. (...)

On ne peut produire un changement dans le corps qu'en changeant les image du monde extérieur ou en changeant quelque chose qui, comme l'image du corps, appartienne plus que le  corps lui-même au monde extérieur. (...)

(...) Le modèle postural du corps ne peut rester stable que très peu de temps. La stabilité des images dans la vie psychique ne fait probablement que marquer une phase transitoire à laquelle la phase suivante viendra toujours s'opposer. Il n'est pas douteux qu'il y ait toujours dans notre vie psychique des tendances à former des unités, des "Gestalten" (...) Mais une Gestalt n'est pas plus tôt créée qu'elle tend immédiatement au changement et à la destruction.(...)

Nous vivons constamment avec la connaissance de notre corps. L'image du corps est l'une des expériences fondamentales dans  la vie de chacun.C'est l'un des pôles essentiels de l'expérience vécue. Quoi que nous fassions, il s'agit pour nous soit de changer la situation spatiale du modèle postural de notre corps, soit de changer le schéma du corps lui-même. Le seul fait pour nous de voir quelque chose déclenche immédiatement une activité musculaire et amène un changement dans la perception que nous avons de notre corps. Tout effort, tout désire change la substance de notre corps, son poids, sa densité. (...)

L'espace psychologique qui environne l'image du corps peut, soit rapprocher les objets du corps, soit rapprocher le corps des objets. C'est la configuration émotionnelle qui détermine les distances entre les objets et le corps. (...)

Paul Schilder "L'image du corps" (Tel- Gallimard)

sur la notion de schéma corporel

corps et psychanalyse

Catégorie le corps Tag , . Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont clôturés