Loin, là-bas, à l’intérieur

"Les gens ont tellement été habitués à ne pas s'écouter qu'ils ont un petit angle de vue, et pour eux, il y a une chose importante : vont-ils rencontrer un médecin qui sera le haut-parleur de choses laissés en sourdine à l'intérieur d'eux-mêmes . C'est cela notre boulot. Et c'est très concret. C'est à travers le corps, à travers la question immédiate du corps.(...)

Je respecte la parole des gens.Et cette confiance leur permet de préciser leur pensée, de mieux décrire leurs maux. La qualité de l'écoute change la façon dont les gens vous parlent.(...) Nous assistons à l'accouchement d'une parole, mais ça ne se fait pas tout seul. Il faut prendre le temps d'être attentif.Avoir envie d'écouter, faire le pari que chacun peut trouver du sens à son histoire, c'est le plus important.(...)

La médecine, c'est un lieu où on éprouve à la fois la fragilité de la vie et la solidité du lien"

Elisabeth Arrighi, médecin généraliste in "L'impossible" n°8 (octobre 2012)

Catégorie le soin Tag , , . Ajouter aux favoris.

Les commentaires sont clôturés